Puisqu’il faut connaître les ténèbres pour comprendre la lumière

Rien ne s’oppose à la nuit – Delphine DE VIGAN Et voilà ! Encore un livre qui m’aura fait mal aux dents[1]. C’est d’un bouleversant et lumineux roman dont j’aimerais vous parler aujourd’hui, à commencer par sa couverture dont l’authenticité du souvenir donnait envie. Cette photographie en noir et blanc, ce petit côté rétro, et puis l’expression de…